Accueil > Atelier & Service > La création du Solex
Retour Contactez-nous

cliquez sur les images pour les agrandir

La création du Solex

En 1916, Marcel Mennesson fait une dépose de brevet pour un moteur auxiliaire à loger au centre de la roue arrière d'un cycle. Ce brevet lui est accordé le 31 décembre 1917. Un second brevet déposé le 31 décembre 1918 et délivré le 26 mai 1919 concernera un deux-roues complet prévoyant : un cadre composé d'un tube unique de large section allant de la selle à la colonne de direction en passant par la repose pied, ainsi qu'une suspension avant par fourche pendulaire. Ces brevets ne seront jamais suivis d'une mise en production.
Ce n'est qu'en 1940 que Marcel Mennesson fait réaliser un prototype de moteur de 38 cm3 de cylindrée. Les caractéristiques sont celles du vrai Solex, avec entre autres, une transmission par galet ; le cylindre décalé par rapport à l'axe de la roue ; et l'essence, pompée en sus, est renvoyée dans le réservoir. En décembre 1940, ce moteur est installé sur un vélo d'homme Alcyon à grandes roues de 700, couleur noire à filets or, c'est donc le premier modèle de VéloSolex.
C'est donc en avril 1946 que seront vendus les premiers VéloSolex, ils sont produits à Courbevoie à la cadence de 15 machines par jour et ils coûtent 13 600 Fr pièce.
Nous y sommes, le VéloSoleX ne le sait pas mais il va connaitre un véritable essor.
Jusqu'en 1988, année dans laquelle Solex arrête sa production en France, ce qui n'as pas empéché au VéloSoleX d'être un des deux roues le plus vendu et le plus adoré par les français pendant les 42 ans de sa construction.

Contactez-nous

Les champs indiqués par un asterisque (*) sont obligatoires
Partagez cette annonce